L’AJD à la Sorbonne

Classé dans : Actu La Défense, AJD | 0

Ainsi que nous vous l’avions déjà indiqué, l’AJD a été sollicitée par l’Institut des études sur la guerre et la paix pour créer un module « journalisme de défense » dans un master 2 à l’université de Paris 1 Sorbonne. Nous laissons au Pr Hervé Drévillon le soin d’en dire davantage sur le sujet et l’en remercions.

« Le master « Expertise des conflits armés » (ECA) de l’université Paris 1 Panthéon – Sorbonne propose une formation pluridisciplinaire dédiée à la compréhension des logiques conflictuelles et à la formation des métiers qui y sont liés. Il se décline en deux options, l’une orientée vers la recherche et l’autre professionnelle.
Son principal objet d’étude est donc la guerre, dans toutes ses manifestations incluant les conflits armés internationaux ou non, ainsi que le terrorisme.

Un master pluridisciplinaire

Signature de la convention de partenariat entre l’institut des Etudes sur la Guerre et la Paix et l'AJD. Bruno Besson et Hervé Drevillon.
Signature de la convention de partenariat entre l’institut des études sur la guerre et la paix et l’AJD. Bruno Besson et Hervé Drevillon.

Le master ECA propose une approche décloisonnée, tant sur le scientifique que professionnel. Bien qu’inscrit dans la mention « Histoire », il repose sur une approche pluridisciplinaire incluant, outre l’histoire, la science politique, la géopolitique, le droit international, l’informatique et la gestion. L’option professionnelle s’organise en trois filières (recrutement militaire, journalisme de défense, analyse-renseignement), mais elle s’appuie également sur un important tronc commun, qui permet de confronter et d’enrichir mutuellement des logiques trop souvent considérées comme antagonistes.

Le partenariat avec l’Association des journalistes professionnels de défense (AJD) revêt à ce titre une importance particulière, car, à l’époque du media global les opérations militaires intègrent la dimension de l’information en amont, comme en aval. C’est pourquoi, en complément de sa filière journalisme, le master ECA propose une solide formation en informatique pour initier les étudiants à la collecte et à l’analyse du renseignement sur sources ouvertes.

Comprendre les conflits

Signature de la convention de partenariat entre l’institut des Etudes sur la Guerre et la Paix et l'AJD. Mériadec Raffray et Sophie Cros
Signature de la convention de partenariat entre l’institut des études sur la guerre et la paix et l’AJD. Mériadec Raffray et Sophie Cros

L’option professionnelle vise ainsi à former des analystes et des praticiens capables de maîtriser la grammaire des conflits. Les principaux secteurs professionnels visés sont le recrutement des armées (officier sur titre ou officier sous contrat), la communication et le journalisme de défense, ainsi que l’analyse pour le compte d’ONG, d’organismes publics (renseignement militaire) ou privés (entreprises évoluant dans des zones de conflit).

Ainsi la formation mobilise-t-elle la contribution de nombreux intervenants professionnels, comme l’illustre le partenariat avec l’AJD ou encore l’ouverture aux étudiants du master de modules d’enseignement de l’Ecole de guerre. C’est en cohérence avec cette finalité professionnelle, que le cours de langue est spécifiquement tourné vers la maîtrise de l’anglais de défense, qui permettra aux étudiants de manier le lexique de l’Otan, ainsi que le cadre organisationnel des opérations menées en coalition. »