Nouveau président, nouveau bureau

Classé dans : AJD | 0

Alain Barluet, nouveau président de l’AJD

L’assemblée générale 2016 de notre association s’est réunie le jeudi 30 mars à l’ECPAD, au Fort d’Ivry-sur-Seine.

Les participants à l’AG de l’AJD, en 2017, en compagnie du directeur de l’ECPAD, le contrôleur général Jacquot © Patrick Robert

Approbation des rapports moral et financier

Le bureau a procédé à la lecture et à l’approbation des rapports moral (unanimité moins deux abstention et un vote contre) et financier (unanimité moins deux abstentions) de l’année écoulée.

Élection du bureau

L’assemblée a procédé à l’élection de l’équipe du bureau pour les deux ans à venir. Sur les 8 sortants, 6 se représentaient et deux laissaient leur place (Gilles Rolle et Vincent Roux).

Pour les remplacer, le bureau a enregistré la candidature de Simon Tivolle et de Jean-Dominique Merchet.

Les 8 candidats ont été élus à l’unanimité des votants.

A l’issue de l’Assemblée générale, le nouveau bureau s’est réuni pour répartir les fonctions (voir ci-dessous).

Deux interventions notables

Affaire Guibert

Au cours de l’AG, le président en exercice, Bruno Besson, est revenu sur « l’affaire Guibert », c’est-à-dire la mise à l’écart de notre consoeur du Monde par le ministre (juste le cabinet ?) de la défense, depuis un an. Il a lu le courrier qu’il a adressé au Mindef en janvier, à ce sujet, courrier resté sans réponse. Il a également lu un texte de Nathalie Guibert, où elle souligne les difficultés croissantes qu’ont les journalistes à faire leur travail, dès lors qu’ils n’entrent pas dans la ligne de communication des autorités, notamment politiques. La lettre au Mindef et le texte de Nathalie sont à disposition de nos membres, sur demande.

3 points d’attention

Le président a également soulevé trois points :

  1. le nécessaire rajeunissement de notre association et singulièrement de la catégorie des journalistes de défense, indispensable pour l’avenir de l’AJD, mais souhaité aussi par les militaires qui préfèrent évidemment avoir affaire à des journalistes qui connaissent les sujets de défense (plus simple et moins risqué). Compte tenu de l’enjeu de ces derniers, aujourd’hui, ce rajeunissement est tout simplement souhaitable pour notre démocratie.
  2. Notre association doit trouver de nouvelles sources financières si elle veut continuer ses activités et leur garantir un haut
    niveau. Une réflexion du nouveau bureau sera engagée sur ce point.
  3. L’association fonctionne grâce à une toute petite poignée (cela ne fait pas beaucoup !) de confrères. C’est usant et pas forcément garant du meilleur résultat . Appel est donc lancé aux membres pour qu’ils proposent leurs services et leurs idées.
    Même s’ils ne sont pas au bureau.

L’AJD tient tout particulièrement à remercier le contrôleur général Jacquot, directeur de l’ECPAD pour son magnifique et généreux accueil, ainsi que ses personnels, qui nous ont ouvert leurs bureaux pour une explication.

 

Le bureau 2017-2018

Le bureau AJD 2017-2018 (à l’exception de Jean-Dominique Merchet et Simon Tivolle) © Patrick Robert

PRÉSIDENT

Alain BARLUET (Le Figaro)

VICE-PRÉSIDENTS

  • Jean-Dominique MERCHET (L’Opinion)
  • Pierre JULIEN (RTL)

SECRÉTAIRE GÉNÉRAL

Mériadec RAFFRAY (Indépendant)

SECRÉTAIRE GÉNÉRAL ADJOINT

Simon TIVOLLE (France Inter)

TRÉSORIER

Alain BARON (Radio Notre-Dame)

CHARGÉS DE MISSION

  • Bruno BESSON (La Nouvelle République du Centre-Ouest), chargé d’AJD-Infos
  • Bernard EDINGER (Tim), chargé des voyages