Prix Anne-Lorraine Schmitt

Classé dans : AJD | 0

Qu’est-ce que le prix Anne-Lorraine Schmitt du jeune journaliste ?

Les précédents lauréats :

Le Prix Anne-Lorraine Schmitt du jeune journaliste de Défense a été attribué :

  • 2009 : Constance de Bonnaventure a reçu le 1er Prix pour un reportage en Afghanistan ; Emmanuel Derville a reçu le 2ème Prix pour un reportage photo en Afghanistan.
  • 2011 : Romain Joly et Killian Tribouillard pour un reportage commun en Afghanistan ; Gwenola de Geloes a reçu le 2ème Prix pour un reportage sur le GIGN.
  • 2013 : Geoffroy Lejeune a reçu le 1er prix pour son reportage sur la Légion Etrangère.

 

Charte :

Article 1 : But et objet du Prix

Ce Prix a pour but d’aider les jeunes journalistes intéressés par les sujets de Défense et de sécurité globale à se lancer dans le métier, de promouvoir l’esprit du journalisme de Défense et de sécurité globale, enfin de contribuer au rayonnement de l’Association des journalistes de Défense.

Ce Prix récompense chaque année le meilleur reportage d’actualité parmi les sujets retenus par le jury.

Article 2 : Conditions de participation

Affiche Prix AL SchmidtCe Prix s’adresse aux jeunes journalistes âgés de moins de 30 ans, salariés permanents d’un média ou salariés pigistes, et aux étudiants en école de journalisme, en dernière année de formation. Il récompense un reportage
écrit, radio, photo, audiovisuel, dessin ou Internet (en langue française) touchant aux questions de Défense et de sécurité globale, réalisé en France ou à l’étranger, entre le mois de juin de l’année précédente et le mois de juin de l’année de remise du Prix.

Sur le fond comme sur la forme, le sujet est libre mais il doit nécessairement traiter d’un aspect lié à l’actualité de la Défense ou de la sécurité globale : opérations, budget, social, technologies, industrie, économie…

Article 3 : Critères de sélection

Les principaux critères de choix sont : l’originalité du sujet traité et la difficulté éventuelle de sa réalisation ; la rigueur et l’honnêteté de l’enquête ; le courage éventuellement démontré pour le réaliser ; le souci de la pédagogie dans le contenu.

Le jury est composé de dix personnes, dont au minimum la moitié sont membres de l’AJD. Il comprend le président de l’AJD (avec pouvoir de double voix), quatre membres de l’AJD (dont un désigné par le président), un représentant de l’Igesa et de Hamsa Press. Le colonel Philippe Schmitt est invité à siéger comme président d’honneur du jury.

Article 4 : Remise du Prix

Après une délibération menée entre le 1er juin et le 30 septembre de l’année de remise, le Prix est décerné au lauréat entre octobre et décembre. Il est remis conjointement par le président de l’AJD et par le Ministre de la Défense, en présence des membres de l’AJD et des partenaires du Prix.

Article 5 : Partenariats

Les organismes et entreprises partenaires sont les bienvenus. Le collège des partenaires s’engage à doter le Prix d’une récompense convenue à l’avance et à en assurer la promotion par tous les moyens qui seront jugés utiles.
Les partenaires fondateurs sont l’Igesa, le Celsa, Hamsa Press.

Article 6 : Dotation du Prix

L’AJD remet un chèque d’une valeur de 2 000 euros (TTC) et offre également les droits d’adhésion à l’association pour les deux années suivant la remise du prix.

L’ECPAD offre un stage de formation.

Article 7 : Médiatisation

L’ensemble des médias, spécialisés ou non, et tous les centres de formation de journalistes seront informés de la création du Prix et de l’appel à candidatures. Une plaquette spéciale de présentation sera éditée par l’AJD.

 

 

Annexes du règlement du Prix

Article 1 : Composition du dossier de candidature

Chaque dossier devra obligatoirement comporter :

  • la fiche nominative d’inscription, disponible en téléchargement sur le site internet de l’AJD, un curriculum vitae détaillé avec photo
  • la mention expresse du responsable du sujet (chef d’équipe), dans l’hypothèse d’un reportage collectif
  • un article en langue française sous forme dactylographiée sur papier libre ainsi que sa version sur support numérique et, éventuellement, un exemplaire du support où est publié l’article ; ou bien un reportage en langue française sur support audio dont la durée ne devra pas dépasser 60 minutes ; ou bien une photographie sous la forme d’un tirage 18 x 24 cm et sa version sur support numérique, accompagnés d’une légende explicitant le sujet traité ; ou bien un reportage audiovisuel sur DVD n’excédant pas 60 minutes

Les dossiers incomplets ne seront pas retenus. L’organisation du jury se réserve le droit de reproduire les sujets en autant de fois que nécessaire pour permettre leur examen.

Article 2 : Confirmation de la qualité de lauréat

Selon un mode de scrutin que ses membres définiront, le jury désigne le lauréat du « Prix Anne-Lorraine Schmitt du jeune journaliste ». Le lauréat est informé de sa nomination par courrier au plus tard quinze jours après la réunion du jury.

Cette nomination devient officielle lorsque le lauréat a confirmé par écrit et sans réserve qu’il accepte : les récompenses qui lui sont proposées ; de participer aux manifestations organisées dans le cadre de ce Prix ; de se mettre à la disposition des organisateurs pour toute opération de communication, de promotion ou autre événement organisé par l’AJD destinés à promouvoir son nom, son travail ; de divulguer son reportage selon les modalités de l’article 4 de cette annexe.

Les modalités d’attribution des récompenses sont précisées au lauréat par l’AJD. Les gagnants s’engagent à renoncer à participer au concours pour une durée de deux ans.

 

Article 3 : Hypothèse d’annulation

Les sujets présentés doivent être entièrement originaux et le candidat certifier en être l’auteur. Toute déclaration incomplète, fausse ou erronée entraîne automatiquement l’annulation de la candidature. Si le lauréat ne souscrit pas aux engagements stipulés dans le présent règlement, le prix revient alors au candidat venant en second dans le choix du jury.

Faute de candidat répondant aux exigences mentionnées dans le règlement ou si ses membres estiment qu’aucun des sujets présentés ne mérite d’être primé, le jury peut renoncer à attribuer le Prix.

Article 4 : Droit d’exploitation des œuvres et de l’image des lauréats à des fins de promotion.

Le lauréat confère à l’AJD à titre gratuit et exclusif le droit de reproduire et de représenter, sans limitation de zone géographique, de support et de nombre, à des fins uniquement promotionnelles pour le lauréat, le reportage primé par les moyens de leur choix. Le régime afférent à l’exploitation de ces droits est celui en vigueur en France.

Toute diffusion et publication fait mention des prénoms et nom de l’auteur ou, à défaut, de son pseudonyme.
La durée de cession de ses droits d’exploitation est de deux ans. Au-delà de ce premier délai, le lauréat autorise l’AJD à reproduire son reportage dans le cadre d’une compilation réalisée à des fins de promotion. Le reportage primé peut faire l’objet de diffusions et/ou de publications par les médias aux conditions à fixer entre les médias et le lauréat. Ce dernier autorise l’AJD à capter, reproduire et diffuser son image à des fins de promotion du lauréat, du reportage et des organisateurs.

Article 5 : Dispositions générales

Les reportages non retenus ne sont pas restitués. Le fait de participer au « Prix Anne-Lorraine Schmitt du jeune journaliste » implique l’acceptation pleine et entière des clauses de son règlement et des décisions du jury. Aucun recours fondé sur ses modalités, les conditions de son déroulement ou ses résultats ne sont admis.

Article 6 : Dépôt des candidatures

Les dossiers doivent être adressés à l’AJD entre le 1er juin de l’année précédent celle de l’attribution et le 1er août de l’année de remise, le cachet de la poste ou le bordereau du transporteur faisant foi. Les dossiers parvenus après cette date ne seront pas retenus.